By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : metastatic breast cancer

J’ai choisi la mastectomie à fini plat, car je voulais avoir une seule et unique opération

Cette année, 28 000 femmes au Canada apprendront qu’elles ont un cancer du sein. Le 10 mars 2022, j’étais moi-même dans ce cas. Fait déconcertant, dans le mois qui a suivi, deux de mes proches amies apprenaient également qu’elles avaient un cancer du sein. Au total, 15 de mes amies se battent contre un cancer du sein ou en sont des survivantes, et ce n’est sûrement pas fini. Il semble s’agir là d’une épidémie silencieuse qui ne cesse de prendre des proportions de plus en plus importantes.

8 points saillants de l’édition 2022 du Symposium sur le cancer du sein de San Antonio (SABCS 2022)

Le Symposium sur le cancer du sein de San Antonio (SABCS) est la conférence annuelle sur le cancer du sein qui rassemble des chercheurs, des cliniciens, des patients et des fabricants du monde entier pour discuter des dernières recherches sur le cancer du sein. En décembre 2022, nous avons eu le plaisir de pouvoir y assister en personne et nous aimerions partager avec vous les faits saillants de SABCS.

Nos meilleurs articles de blogue pour 2022

L'année écoulée nous a permis de revenir à une routine plus normale à bien des égards, et nos blogs de 2022 en témoignent. Les articles sur la possibilité de se réunir pour les vacances, de se faire tatouer une mastectomie et d'avoir des visites médicales en personne étaient quelques-uns des sujets de nos 10 meilleurs articles de blogue de l'année dernière.

Le RCCS en action : rétrospective de l’année 2022

Le Réseau canadien du cancer du sein (RCCS) établit des liens entre les personnes atteintes d’un cancer du sein, les soignants, les professionnels de la santé, les chercheurs, les agences de santé publique et d’autres parties intéressées dans le but d’optimiser le transfert des connaissances et de permettre aux personnes atteintes d’un cancer du sein de bénéficier des meilleurs soins. Pour ce faire, nous relayons de l’information pertinente, offrons des ressources éducatives ainsi que des ressources permettant à ces personnes de défendre leurs droits et leurs intérêts. À l’aube de la nouvelle année, nous souhaitons passer en revue l’année 2022 et vous rappeler ce que nous avons réalisé au nom des personnes atteintes d’un cancer du sein au Canada, de leurs proches et de leurs soignants.

NavFin 5 — expériences de vie, services à domicile et aide au transport

Dépendamment de votre situation, vos besoins financiers peuvent prendre différentes formes : le paiement d’un loyer, d’un traitement ou encore du stationnement d’hôpital. Pour vous présenter les différents types de programmes répertoriés dans Explofinances, nous avons décidé de publier une série d’articles réunis sous la bannière NavFin 5.

Nous n’apparaissons pas dans les statistiques

J’écris ce billet depuis mon lit d’hôpital. Encore un séjour de plus à l’hôpital à cause du cancer. L’hôpital est devenu ma deuxième maison. C’est un hôpital formidable, mais ce n’est pas pour autant que je veuille y passer tout mon temps. Ces séjours à répétition à l’hôpital sont pourtant inévitables lorsque l’on a un cancer du sein métastatique — un cancer de stade IV, c’est-à-dire un cancer du sein qui s’est propagé dans d’autres parties du corps.

Je peux créer ma propre réalité

Je lis beaucoup. Je lis de tout. En ce moment, je lis Hollywood Wives (Les dessous d’Hollywood) de Jackie Collins. Je sais, j’ai 30 ans de retard, mais je viens tout juste de regarder Lady Boss, The Jackie Collins Story sur Netflix, donc voilà pourquoi je suis en train de lire ce livre. En plus, c’est un bon livre avec une histoire captivante, un peu fantastique. J’ai même déjà acheté la suite, Hollywood Wives: The New Generation, après en avoir lu seulement 15 pages. Mais, je m’égare, ce n’est pas ce genre de livre dont j’ai envie de vous parler! Je suis là pour vous parler de livres sur la force mentale, l’estime de soi, la santé mentale, et vous expliquer comment on se crée une réalité positive. J’aime beaucoup ce genre de livres et j’en ai des tonnes, car je pense sincèrement qu’ils me sont d’une grande aide. J’aurais aimé les avoir quand j’ai appris que j’ai reçu mon diagnostic et que j’ai subi tous les traitements.

Bref historique des gènes associés au cancer du sein

Dans les années 1970, avant de découvrir que certains gènes pouvaient être associés à des gènes, les chercheurs se concentraient principalement sur les virus et leur rôle dans le développement du cancer. Toutefois, sachant que les antécédents familiaux jouaient eux-mêmes un rôle dans le risque de contracter certains cancers, une généticienne américaine, Marie-Claire King, commença à s’intéresser aux autres causes possibles du cancer et entreprit d’étudier les causes du cancer du sein à l’intérieur de mêmes familles.

Les risques de cancer du sein chez les femmes lesbiennes et bisexuelles

L’accès aux soins peut varier en fonction des gens et de l’endroit où l’on vit, mais également en fonction de l’orientation sexuelle. En effet, les membres des communautés LGBTQ+ se heurtent souvent à des réticences dans le monde médical, ce qui peut avoir un impact considérable sur leur état de santé. Compte tenu de cela, il est légitime de se demander si le fait d’être lesbienne ou bisexuelle influe sur le risque de développer un cancer du sein.

Vue et fertilité, ces pertes dues au cancer du sein métastatique

Il y a cinq ans, en 2017, j’ai fait un tomodensitogramme à la BC Cancer Agency et je pensais que c’était le dernier. J’en avais enfin fini, j’étais enfin délivrée. J’avais bien quelques symptômes de reflux gastro-œsophagien, dont des rots à répétition, mais on m’avait dit que c’était dû à l’anxiété. J’attendais donc les résultats de ce dernier tomodensitogramme en pensant que j’allais enfin pouvoir sortir du monde du cancer. C’était ce que pensait l’équipe soignante et je les croyais étant donné que cela faisait déjà cinq ans et demi qu’on m’avait diagnostiqué un cancer de stade précoce. Même si la peur de la récidive était bien là, j’y croyais dur comme fer, tout comme mon oncologue.

Tout ce que vous devez savoir sur le tatouage artistique après une mastectomie

Après une mastectomie, une panoplie d’options s’offre à vous. Vous pouvez choisir de garder votre poitrine telle quelle, de faire une reconstruction mammaire, de vous faire poser des implants ou d’utiliser des prothèses. Mais vous pouvez également choisir de faire un tatouage artistique. Les femmes qui choisissent cette voie le font pour plusieurs raisons : renforcer la confiance en soi, masquer les cicatrices, porter quelque chose de beau ou encore symboliser cet événement de leur vie.

Des experts répondent à vos questions : une conseillère en génétique répond à vos questions sur le dépistage génétique

Aujourd’hui, nous vous présentons les questions qui ont été abordées lors d’une session qui a eu lieu en juin 2022, au cours de laquelle Rachel Mador-House, une conseillère en génétique agréée, a répondu à des questions portant sur la génétique et le dépistage génétique. Vous trouverez entre parenthèses la référence temporelle de chaque question dans la vidéo.

Les quatre stades de mon cancer du sein métastatique de stade IV

Un soir de juillet 2015, je suis allée me coucher; tout allait bien. À mon réveil, le lendemain, rien n’allait plus : mon sein gauche était enflé, enflammé et douloureux. J’étais inquiète et sous le choc, mais j’essayais de ne pas réagir outre mesure. Puis, j’ai commencé à chercher des causes : peut-être que c’était parce que mes règles allaient arriver, peut-être qu’il s’agissait juste d’une cellulite ou d’un canal galactophore bouché...

NavFin 5 — programmes offrant des trousses de soins et des accessoires capillaires ou mammaires

Un diagnostic de cancer du sein peut engendrer de sérieuses répercussions financières, surtout pour les personnes qui se trouvent déjà dans une situation financière précaire. Compte tenu de la composante émotionnelle et psychologique qui accompagne le diagnostic, nous pensons que les personnes atteintes d’un cancer du sein devraient pouvoir se concentrer sur leur santé et ne pas avoir à composer avec des problèmes d’ordre financier. C’est la raison pour laquelle nous avons créé l’outil Explofinances, une base de données répertoriant les différents programmes d’aide financière disponibles dans tout le Canada.

Que faire quand un assureur refuse de s’acquitter d’une demande de remboursement?

Le diagnostic de cancer du sein vient déjà avec son lot de craintes et de défis sans qu’on doive en plus se soucier de savoir si son assurance va accepter de rembourser une dépense liée à la maladie. Dans le cas d’un refus, faire appel peut s’avérer un autre défi alors que l’on se trouve déjà dans une situation difficile. Certaines personnes ne savent même pas que l’on peut faire appel d’une décision de son assureur. Alors, comment procéder?

Cinq essais cliniques en phase de recrutement au Canada

En l’honneur de la Journée internationale des essais cliniques, qui a lieu chaque année le 20 mai, nous vous présentons aujourd’hui cinq essais cliniques multicentriques qui sont actuellement en phase de recrutement au Canada. Les essais cliniques sont essentiels aux avancées thérapeutiques contre le cancer et à l’amélioration des soins standard.

Vous venez de recevoir votre diagnostic (2e partie)

Vous venez d’apprendre que vous avez un cancer du sein et vous vous posez beaucoup de questions. Votre équipe médicale pourra certainement répondre à beaucoup de ces questions, mais pas à toutes. Constitué de deux parties, ce billet est là pour répondre aux questions les plus pressantes que vous vous posez et dont les réponses ne sont pas forcément accessibles. Ce billet a également pour but de vous aider à vous préparer aux nombreux défis qui vous attendent dans les prochains mois.

Des experts répondent à vos questions : une radiologue répond à vos questions sur les examens d’imagerie médicale réalisés dans le cadre du suivi médical après un cancer du sein

Aujourd’hui, nous vous présentons les questions qui ont été abordées lors d’une session qui a eu lieu en avril 2022, au cours de laquelle la Dre Jean Seely, chef du Service d’imagerie médicale de l’Hôpital d’Ottawa, a répondu à des questions portant sur le dépistage du cancer du sein et les examens d’imagerie médicale réalisés après un cancer du sein. Vous trouverez entre parenthèses la référence temporelle de chaque question dans la vidéo. Par ailleurs, nous vous invitons à lire notre guide de promotion et de défense des droits des patient(e)s sur le suivi médical après un cancer du sein pour en savoir plus à ce sujet et pour savoir comment défendre votre droit à des examens de dépistage appropriés.

Voilà comment je voudrais mourir

Voilà comment je voudrais mourir. Je voudrais mourir dans mon lit et porter mon pyjama préféré noir et blanc, en coton doux. Je serais bien installée sous ma couette, couchée sur le côté, ma tête reposant sur cet oreiller en plumes extra long très cher que j’ai acheté sur un coup de tête juste avant d’apprendre que j’avais un cancer du sein. Ça valait la peine, c’est l’oreiller le plus doux que j’ai jamais eu. Après mon opération et tout au long de mes traitements, je me couchais et, comme dans une étreinte, je me fondais dans cette douceur qui apportait du réconfort à mon corps douloureux et m’aidait à m’endormir. Tout comme mes deux chatons, je le veux avec moi lorsque mon tour viendra.

Vous venez de recevoir votre diagnostic (1re partie)

Vous venez d’apprendre que vous avez un cancer du sein et vous êtes bouleversée, déconcertée, terrifiée, voire plus. Vous avez du mal à accepter la nouvelle et vous ne savez pas par où commencer pour trouver de l’information sur la maladie ni comment vous préparer psychologiquement. Bien que l’on vous ait certainement remis de la documentation, il y a d’autres choses que vous voulez savoir à propos de cette maladie qui va changer votre vie. Vous avez effectué des recherches sur Google, mais vous n’arrivez pas à trouver de l’information non médicale.