By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Information

Vivre avec le cancer du sein

Récidive du cancer


Facteurs de risque et prévention

Toute personne ayant eu un cancer du sein et étant en rémission peut connaître une récidive. Le risque de récidive dépend de plusieurs facteurs.

Âge : Les personnes ayant eu un cancer du sein avant l’âge de 35 ans ont plus de risque de connaître une récidive.

Stade du cancer : Le stade du cancer initial influe sur le risque de récidive. Le stade d’un cancer du sein est déterminé en fonction de plusieurs facteurs, dont la taille de la tumeur et la propagation ou non aux ganglions lymphatiques. Les larges tumeurs présentent un plus grand risque de récidive, ainsi que les cancers situés près des ganglions lymphatiques. Les cancers ne touchant pas les ganglions lymphatiques axillaires présentent 6 % de risque de récidive. Dans le cas contraire, le risque de récidive passe à 25 %, mais peut revenir à 6 % avec l’administration d’une radiothérapie après la mastectomie.

Type de cancer : Le cancer du sein inflammatoire et le cancer du sein triple négatif sont plus difficiles à traiter et présentent plus de risque de récidive et de propagation.

Marge tumorale positive ou étroite : La présence d’une marge positive ou étroite entre la tumeur et le tissu normal augmente le risque de récidive.

On appelle marge tumorale, le tissu qui entoure directement la tumeur. Lors de l’opération, le chirurgien prélève ce tissu pour qu’il soit analysé par un pathologiste. Si la marge est positive, cela signifie que des cellules cancéreuses sont présentes dans le tissu entourant la tumeur.

Traitement de la tumeur initiale : Une récidive locale peut survenir dans les cinq ans suivant la fin des traitements. L’administration d’une radiothérapie après une tumorectomie permet de réduire le risque de récidive et d’atteindre un risque similaire à celui que l’on aurait après une mastectomie. La tumorectomie et la radiothérapie permettent d’obtenir un risque de récidive compris entre 3 % et 15 % dans les dix ans. La chimiothérapie permet de réduire davantage ce risque chez les personnes présentant un haut risque de récidive. Pour les personnes ayant un cancer RH positif, l’administration d’une thérapie hormonale (ou thérapie endocrinienne) après les traitements peut réduire le risque de récidive. Pour les personnes ayant un cancer HER2 positif, l’administration d’une thérapie ciblée peut réduire le risque de récidive.

Obésité, activité physique et alimentation
Les personnes présentant un indice de masse corporelle élevé sont plus susceptibles de connaître une récidive. Il est donc important de maintenir un poids santé et d’intégrer des légumes, des fruits et des céréales complètes dans son alimentation, de limiter sa consommation d’alcool et de pratiquer une activité physique régulière afin de réduire ce risque.

Médicaments renforçant les os
Pour les personnes présentant un risque élevé de récidive, la prise de médicaments renforçant les os contribue à une meilleure santé des os et réduit le risque de récidive du cancer dans les os (métastases osseuses).

Références (en anglais)
Breast Cancer Recurrence — Cleveland Clinic
Recurrent breast cancer — Mayo Clinic
Recurrent Breast Cancer — BreastCancer.org


La Société canadienne du cancer a un répertoire pour trouver des services de soutien dans votre région. Accédez-y ici :