By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : therapy

Série sur les essais cliniques. 2e partie : Déboulonner les mythes les plus répandus concernant les essais cliniques

Dans la première partie de notre série de blogues sur les essais cliniques, nous expliquions en quoi consistent les essais cliniques, les raisons pour lesquelles vous devriez y participer et la façon d’obtenir plus d’informations à leur sujet. Cependant, des inquiétudes vous poussent peut-être à demeurer réticentes à vous y inscrire malgré vos meilleures connaissances. Ces préoccupations sont légitimes et de nombreuses autres patientes atteintes d’un cancer du sein les partagent. Cependant, certaines de ces inquiétudes s’avèrent fondées sur des inexactitudes. Dans cette deuxième partie de notre série de blogues sur les essais cliniques, nous déboulonnerons certains des mythes les plus répandus concernant les essais cliniques. Nous espérons vous offrir ainsi des renseignements factuels qui vous permettront de déterminer de façon plus éclairée si les essais cliniques vous conviennent ou non.

Les thérapies artistiques et musicales offrent un soutien affectif et réduisent le stress

Quand on songe au mot « thérapie », l’image qui vient souvent en tête est celle d’une personne qui parle de ses émotions, assise devant un thérapeute ou couchée sur un canapé. Mais qu’arrive-t-il si vous n’arrivez jamais tout à fait à trouver les mots justes pour vous exprimer ou si discuter de vos sentiments ne semble pas vous aider ? La vérité, c’est que les thérapies varient dans leur forme et leur contenu. Les gens cherchent et créent de nouvelles façons d’affronter le stress qu’ils vivent.

Quelle différence existe-t-il entre la physiothérapie et l’ergothérapie ?

Bien vivre avec un cancer du sein ou s’en rétablir nécessite une réadaptation. La physiothérapie et l’ergothérapie sont des termes souvent mentionnés lorsqu’il est question de réadaptation, mais leur signification véritable s’avère parfois obscure.

Mieux connaître les médicaments biosimilaires

Les médicaments biosimilaires feront bientôt leur apparition dans le monde de la lutte au cancer du sein. Ils sont d’ailleurs déjà offerts comme médicaments de soutien. Face à toutes ces nouvelles options de traitement, il s’avère important d’en savoir davantage sur le sujet pour prendre des décisions éclairées.

Les 10 principales priorités de la recherche sur le cancer du sein métastatique

C’est formidable de constater la synergie générée par la rencontre de patientes, de soignants et de cliniciens qui examinent des priorités de recherche. Il en ressort une longue liste de questions qui englobe une diversité de points de vue.

Une femme sur neuf : comment une exposition racontant mon histoire m’a aidée à guérir

J’avais 46 ans lorsque je reçus un diagnostic de cancer du sein multifocal, canalaire, lobulaire et infiltrant de stade 2 et de grade 3. Je découvris moi-même la bosse au terme d’une année au cours de laquelle des kystes s’infectaient constamment dans mon sein. La très grande densité de mes seins expliquait en partie pourquoi le cancer ne put être détecté par les mammographies. Une biopsie confirma le diagnostic. Une mastectomie au sein droit et quatre cycles de chimiothérapie eurent lieu peu de temps après. Six mois plus tard, je choisis de subir une ablation du sein gauche et j’entrepris une reconstruction mammaire.

Comment je repris le contrôle de ma vie après avoir cru le perdre aux mains du cancer du sein

Cet épisode de ma vie commença en 2015, la veille du jour de l’An, quand j’aperçus une marque rouge sur mon sein droit. En moins de deux, je fus prise d’un vertige, mon visage s’empourpra et je tentai tant bien que mal d’avaler cette boule qui était maintenant coincée dans ma gorge.

Faire face à la dépression et l’anxiété

Si vous êtes atteinte d’un cancer du sein et que vous souffrez de dépression ou d’anxiété, sachez que vous n’êtes pas seule. Près du quart des patientes touchées par le cancer du sein consultent à ce sujet durant leur traitement. Les raisons pour lesquelles une personne se sent anxieuse ou dépressive à cause d’un tel diagnostic sont nombreuses. Terminer un traitement ou apprendre que ce dernier est inefficace peut générer du stress et de l’anxiété.