La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole

Conseils postopératoires de femmes passées par là

En gros, les interventions chirurgicales sont horribles. Votre corps se remet d’un traumatisme majeur. Même si vous aviez l’impression d’être relativement en santé avant l’opération, les lendemains peuvent vous paraître catastrophiques. Nous avons demandé à des femmes de nous fournir des conseils pour rendre la convalescence un peu plus supportable.

  • À la suite de votre intervention chirurgicale, un ou deux drains seront installés là où vous avez été opérée. Ils permettent l’évacuation du liquide qui pourrait s’accumuler dans la plaie tout en contribuant à réduire l’infection. Ils peuvent toutefois s’avérer douloureux et gênants lorsque vous tentez de marcher ou de vous asseoir. Des camisoles post-mastectomies avec des pochettes pour tenir les drains existent, mais elles peuvent être coûteuses. Vous pouvez plutôt utiliser une grosse épingle qui maintiendra vos drains en place sous une camisole ample. Ainsi, vous pourrez bouger un peu plus sans exercer une tension supplémentaire sur vos incisions.
  • N’essayez pas d’enfiler un vêtement que vous devez passer par-dessus votre tête. S’habiller après une opération n’est pas une mince affaire, alors mieux vaut restreindre les obstacles au minimum. Des blouses amples faites d’un tissu doux peuvent réduire le nombre de mouvements douloureux et les irritations cutanées.
  • Faites vos exercices recommandés pour les bras ! Votre chirurgien vous indiquera lesquels pratiquer pour accélérer votre convalescence et prévenir toute raideur. Ils fonctionnent vraiment. Vous les trouverez peut-être désagréables, mais ils s’avèrent essentiels pour éviter tout inconfort ou lymphœdème à long terme.
  • Dites oui à toute l’aide qui vous est proposée. Des personnes voudront vous donner un coup de pouce après l’opération. Ne soyez pas trop orgueilleuse pour accepter. Vous remarquerez peut-être que les offres d’aide deviendront moins nombreuses au fil des semaines après votre opération, alors n’hésitez pas à entrer en contact avec les membres de votre entourage et demandez-leur des choses précises comme de la nourriture ou d’être conduite à un endroit donné.
  • Buvez. Buvez. Buvez. Demeurer bien hydraté est primordial pour tous, mais ce l’est encore davantage après une intervention chirurgicale puisqu’elle contribue à prévenir les complications et accélère la guérison.
  • Si vous ressentez des nausées après l’opération, demandez qu’on vous apporte une serviette imbibée d’eau froide que vous pourrez appliquer sur l’arrière de votre cou.
  • Les analgésiques peuvent entraîner la constipation. La mobilité favorise la motilité intestinale, alors levez-vous et marchez un peu même si cela ne vous plaît guère : le retour à un transit normal n’en sera que plus rapide.
  • Parlant d’analgésiques… ils peuvent vraiment soulager votre douleur. Même si votre cerveau vous dit que vous êtes revenue à la normale, votre corps n’a pas terminé sa guérison, donc allez-y doucement ! N’en faites pas trop, trop vite, sinon vous en subirez les contrecoups. Et ne soulevez des objets lourds sous aucun prétexte !
  • Prenez un analgésique environ une heure avant de vider vos drains. Puisque cela peut s’avérer douloureux, la prévention demeure la meilleure façon de minimiser l’inconfort.
  • Appuyez vos bras sur un oreiller lorsque vous vous couchez pour dormir ou vous reposer. Cela réduira la pression.

Enfin, n’oubliez pas que vous constaterez des progrès chaque jour. Vous aurez peut-être l’impression que votre convalescence traîne en longueur et cela vous rendra impatiente, mais souvenez-vous que vous vous sentirez mieux sous peu.

Photo par Logan Nolin sur Unsplash