By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Category : Connaissances

Comment saisir l’Ombudsman des assurances de personnes (OAP) pour contester un refus de prise en charge par votre assureur

Que faire si votre compagnie d’assurance refuse de prendre en charge ou de rembourser des frais relatifs aux traitements contre le cancer? Lorsqu’on nous pose cette question — ce qui arrive souvent, nous redirigeons les personnes vers l’Ombudsman des assurances de personnes (OAP). Mais quel est cet organisme? Comment peut-il vous aider?

Trouver la résilience et la force en soi qui permettent de vivre avec le cancer du sein et au-delà

Vous vous rappelez certainement du moment où l’on vous a dit : « vous avez un cancer du sein ». Ces quelques mots ont marqué le début d’un long périple parsemé d’embûches et de détours. Vous êtes, chacune, à différents stades de ce long périple : peut-être venez-vous tout juste de recevoir votre diagnostic, êtes en plein traitement ou faites face à une récidive? Parce que vous êtes plus qu’une donnée statistique, votre combat contre le cancer est unique et vous devez choisir la façon dont vous atteindrez votre propre apaisement. À chaque détour, vous devrez faire face à des choix difficiles. C’est une situation que vous n’avez pas choisie, mais à laquelle vous êtes confrontée et vous devez faire face. Vous devez décider de ce qui est important pour vous et de la façon dont vous voulez vivre votre vie et établir vos priorités. Le défi qui se pose à vous est de savoir comment vous voulez vous atteindre l’apaisement, c’est-à-dire comment trouver un équilibre et une certaine complétude. Guérir, c’est vaincre la maladie. C’est ce que tout le monde souhaite. Mais si on ne peut y arriver, on peut et on se doit de trouver l’apaisement.

Requérir un deuxième avis médical dans le système de santé canadien

En matière de diagnostic de cancer du sein, on s’entend souvent dire qu’il faut faire confiance à son intuition et chercher à obtenir un deuxième avis médical si l’on a des doutes quant aux informations que l’on a reçues. Ce conseil, qui part souvent d’une bonne intention, n’est pas toujours facile à appliquer. Dans d’autres pays, comme les États-Unis, l’obtention d’un deuxième avis est relativement simple, contrairement au Canada, où cela peut être particulièrement délicat.

Comprendre la terminologie utilisée dans les articles scientifiques

Vous êtes-vous déjà trouvé(e) confus(e) devant tous ces termes scientifiques contenus dans les résumés de recherche sur le cancer du sein? Si c’est le cas, nous avons compilé pour vous une liste des termes les plus communément utilisés dans les articles scientifiques sur le cancer du sein pour expliquer les résultats des essais cliniques et les progrès de la recherche.

Traitements du cancer du sein au Canada : accès et financement

Un diagnostic de cancer du sein s’accompagne de nombreux défis et complications, mais l’accès aux médicaments et leur financement ne devraient pas en faire partie. Au Canada, les personnes atteintes d’un cancer du sein n’ont malheureusement pas toujours accès aux mêmes traitements médicamenteux d’une province ou d’un territoire à l’autre, et même lorsque c’est le cas, le financement des médicaments peut varier.

Programmes d’exercice physique virtuels pour les personnes atteintes d’un cancer du sein

L’exercice physique présente de nombreux avantages pour les personnes atteintes d’un cancer du sein : réduction des effets secondaires des traitements, amélioration de la santé mentale et physique, sentiment global de mieux-être. De plus, certains exercices sont excellents pour les personnes atteintes d’un lymphœdème, cette affectation qui se caractérise par l’enflure anormale des bras, des mains, des seins ou du torse, et qui survient généralement après l’ablation ou l’endommagement des ganglions ou des vaisseaux lymphatiques. Les mouvements musculaires et l’application de certaines techniques de respiration pendant l’exercice physique permettent de stimuler le système lymphatique et donc d’améliorer la circulation lymphatique. En matière d’exercice physique, un certain nombre de recommandations ont été émises, à l’échelle mondiale, pour les personnes atteintes d’un cancer du sein. Ces recommandations, qui prennent en compte les considérations liées au cancer du sein et mettent l’accent sur la sécurité des patientes, préconisent 20 à 60 minutes d’exercices aérobiques deux à trois fois par semaine, ainsi que des exercices de résistance avec les principaux groupes musculaires deux fois par semaine.

Quelle est la position des différents partis politiques fédéraux sur les questions de santé?

Le 15 août 2021, le premier ministre, Justin Trudeau, chef de file du Parti libéral, a annoncé la tenue d’élections fédérales. Bien qu’il y ait beaucoup d’enjeux pour ces élections, nous avons décidé de nous concentrer ici sur ce que les différents partis politiques fédéraux comptent faire dans les domaines de la santé, des soins de santé, de l’assurance-emploi, etc. Bien qu’il ne s’agisse pas là de listes exhaustives, nous souhaitions vous fournir un point de départ afin que vous puissiez aborder ces élections en tant que patientes atteintes d’un cancer du sein.

Études sur le cancer du sein et la COVID-19

La recherche sur le cancer du sein est capitale, car elle permet d’obtenir des données relatives au dépistage, au pronostic, au traitement et à l’éradication de la maladie. Les études menées par les chercheurs permettent également de mieux comprendre les risques associés au cancer du sein ainsi que la façon dont celui-ci interagit avec d’autres maladies et d’autres aspects de la vie.

Articles scientifiques : quatre éléments importants à prendre en compte lorsqu’on lit des articles scientifiques sur le cancer du sein

La recherche sur le cancer du sein continue de fournir des résultats prometteurs et d’offrir des avancées dans le dépistage et le traitement de la maladie. De plus en plus d’études sont faites sur le sujet, ce qui représente de l’espoir pour les personnes atteintes de la maladie. Les titres des articles scientifiques clamant souvent la découverte de tel ou tel nouveau traitement, meilleur et moins invasif, il est important de bien comprendre les résultats de ces études et de ne pas se laisser emporter par les titres et les résumés d’articles. Ces conseils vous serviront également lorsque vous lirez les résultats d’une étude dans un article d’actualités ou sur tout autre site Web.

La mastectomie avec conservation de la plaque aréolo-mamelonnaire

La mastectomie avec conservation de la plaque aréolo-mamelonnaire (PAM) est une opération que l’on pratique sur les personnes à qui l’on doit retirer un ou deux seins en guise de traitement curatif ou préventif du cancer du sein. Lors de cette procédure, le chirurgien réalise une petite incision dans le sein afin de pouvoir retirer le tissu glandulaire mammaire qui se trouve sous la peau et le mamelon, et les laisser intacts. La reconstruction mammaire — à l’aide d’un implant ou de tissu naturel — peut se faire lors de la même opération. Cette procédure a pour objectif de concilier la préservation du sein et l’éradication de la tumeur dans le sein.