By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole

Parlons argent : 5 ressources financières

Par Adriana Ermter

Dans notre rubrique mensuelle, la rédactrice en chef et auteure Adriana Ermter raconte son expérience du cancer du sein.

Lorsque j’ai appris que j’avais un cancer du sein, je ne savais pas à quel point cela allait être difficile. Je ne parle pas de l’opération, car j’avais déjà subi une importante opération et je n’avais pas peur de l’anesthésie ni de la procédure en elle-même. Par ailleurs, mon seul objectif étant de survivre, j’avais les idées très claires, et je ne laissais place à aucune pensée ni émotion. La réalité, la peur, l’anxiété, l’espoir… tout cela allait venir plus tard.

Ce à quoi je ne m’attendais pas du tout, c’est à la charge financière que la maladie représenterait. La pression de pouvoir vivre normalement — ou de faire en sorte que tout se passe normalement — était bien réelle, car j’étais célibataire et que je vivais seule : je devais pouvoir travailler pour acheter à manger, rembourser mon prêt hypothécaire, acheter mes médicaments et payer les soins vétérinaires de Trixie, mon chat. La possibilité de ne pas pouvoir subvenir à mes besoins ni à ceux de mon chat était une source d’anxiété permanente à laquelle je n’étais pas préparée. Si, à l’époque, j’avais su que je n’étais pas obligée de porter ce fardeau toute seule, j’aurais certainement pris d’autres décisions.

Pourquoi? Parce qu’être en paix financièrement contribue à la guérison. Ça permet de mieux dormir, et de ne pas se soucier de savoir comment on remplira son réfrigérateur. Ça permet d’avoir les moyens de prendre soin de ceux qui dépendent de nous, comme des enfants ou, dans mon cas, un animal domestique. Il existe des ressources et des programmes d’aide financière qui peuvent minimiser la charge financière liée au cancer du sein. C’est pourquoi j’ai concocté une liste de cinq ressources qui, je l’espère, vous aideront à alléger votre fardeau financier. Oui, le cancer du sein nécessite d’être consciente de la réalité, mais en tant que femme célibataire ayant dû affronter seule cette maladie, j’estime qu’être conscient de la réalité signifie être conscient des solutions et de l’espoir que ce type de ressources peut nous apporter.

1. Wellspring
En plus d’offrir des ateliers gratuits sur l’alimentation et les traitements, et des cours de remise en forme, cet organisme national offre un programme appelé Money Matters, qui a pour but d’aider les femmes atteintes d’un cancer du sein. Vous pourrez rencontrer un(e) gestionnaire de cas par téléphone, en ligne ou en personne, qui vous renseignera et vous aidera à déterminer vos besoins et à établir un plan. Il ou elle agira comme un super conseiller financier qui a à cœur vos intérêts.

Comment faire? Appelez au 1-877-364-4673, ou allez à wellspring.ca (en anglais) ou à hopeair.ca (en anglais).

2. Société canadienne du cancer
Acteur majeur dans le domaine du cancer, cet organisme national offre un programme d’aide financière, qui peut aider à couvrir les coûts des médicaments, du matériel médical, du transport et de l’hébergement nécessaires aux personnes devant se rendre à des rendez-vous médicaux et suivre des traitements. L’organisme offre également un programme spécifique aux personnes atteintes d’un cancer du sein qui fournit des prothèses mammaires et mammaires, et des accessoires post-chirurgicaux.

Comment faire? Appelez au 1-888-939-3333 ou allez à https://cancer.ca/fr/living-with-cancer/how-we-can-help. Le site Web propose également un formulaire de contact.

3. Breast Cancer Support Fund
C’est l’un de mes organismes caritatifs préférés, car comme ils le disent si bien sur leur site Web, « ils viennent en aide aux femmes atteintes d’un cancer du sein tout de suite et maintenant, car il faut payer le loyer, acheter à manger et que stationner à l’hôpital coûte cher… » Les dons faits à cet organisme permettent d’aider les femmes les plus vulnérables atteintes d’un cancer du sein. Ils aident celles qui vivent dans la pauvreté et leur offrent un soutien financier pour leurs besoins de base, comme l’alimentation, l’hébergement et les médicaments, tout au long de leurs traitements. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à les contacter.

Comment faire? Faites une demande d’aide en remplissant le formulaire disponible (en anglais) en ligne, à www.breastcancersupportfund.ca/apply-for-support.

4. Prestations de maladie de l’assurance-emploi
J’aurais tant aimé ne pas avoir été si bêtement bouleversée par mon diagnostic et avoir pu explorer les options qui s’offraient à moi, dont celle-ci en particulier. Peut-être même que cela m’aurait permis d’avoir un peu de répit dans mon travail et aidé à guérir plus rapidement. Alors, si vous travaillez et que vous suivez ou devez suivre des traitements contre le cancer du sein, renseignez-vous sur les prestations de maladie de l’assurance-emploi. Vous pourrez prendre un congé de maladie et bénéficier d’un revenu de remplacement afin de pouvoir vous concentrer sur vos traitements et votre guérison.

Comment faire? Suivez la procédure décrite à https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/assurance-emploi-maladie.html.

5. Crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH)
Les personnes handicapées peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt, y compris celles qui suivent un traitement contre le cancer du sein. En effet, vous pouvez y être admissible si vous répondez aux critères définis par l’Agence du revenu du Canada. Ce crédit vous permet de réduire votre revenu imposable, voire de recevoir un remboursement d’impôt ou un abattement de votre charge fiscale.

Comment faire? Suivez la procédure décrite à https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/impot/particuliers/segments/deductions-credits-impot-personnes-handicapees/credit-impot-personnes-handicapees.html.

Adriana Ermter est une auteure et rédactrice primée. Vous pouvez lire ses écrits dans Living Luxe, Figure Skater Fitness et IN Magazine, ainsi qu’en ligne sur les sites 29Secrets.com, RethinkBreastCancer.ca, Popsugar.com et AmongMen.com. L’ancienne chroniqueuse beauté du magazine FASHION et rédactrice en chef de Salon et Childview habite à Toronto avec ses deux chatons, Murphy et Olive. Vous pouvez la suivre sur Instagram (@AdrianaErmter).