La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole

Quelle est la position des différents partis politiques fédéraux sur les questions de santé?

Le 15 août 2021, le premier ministre, Justin Trudeau, chef de file du Parti libéral, a annoncé la tenue d’élections fédérales. Bien qu’il y ait beaucoup d’enjeux pour ces élections, nous avons décidé de nous concentrer ici sur ce que les différents partis politiques fédéraux comptent faire dans les domaines de la santé, des soins de santé, de l’assurance-emploi, etc. Bien qu’il ne s’agisse pas là de listes exhaustives, nous souhaitions vous fournir un point de départ afin que vous puissiez aborder ces élections en tant que patientes atteintes d’un cancer du sein.

Parti libéral

  • Permettre l’accès à un médecin de famille ou à un fournisseur de soins principal pour tous
  • Rendre accessible à tous l’accès aux médicaments sur ordonnance
  • Offrir un meilleur accès aux services de télésanté pour personnes vivant en région rurale et développer les services d’e-santé en général
  • Offrir de meilleures options de transport aux personnes vivant en région rurale qui se font soigner dans un centre urbain
  • Investir 10 milliards de dollars afin d’éliminer les listes d’attente dans le secteur médical
  • Investir 3 milliards de dollars afin d’embaucher 7 500 médecins de famille, membres du personnel infirmier et infirmier-praticien pendant les 4 prochaines années
  • Embaucher plus de professionnels de la santé dans les régions rurales et reculées
  • Rendre obligatoire pour tous les travailleurs assujettis à la réglementation fédérale l’octroi de 10 jours de congés de maladie rémunérés
  • Améliorer les soins palliatifs et de fin de vie avec un investissement prévu de 29,8 milliards de dollars sur 6 ans
  • S’assurer de la bonne mise en œuvre de l’aide médicale à mourir avec un investissement prévu de 13,2 millions de dollars sur 5 ans

En savoir plus sur la plateforme du Parti libéral ici.

Parti conservateur

  • Aider les personnes ayant besoin de médicaments non pris en charge par leur assurance-maladie
  • Obtenir de meilleurs prix auprès des fabricants pharmaceutiques
  • Doubler les investissements fédéraux directs dans les soins palliatifs
  • Revoir l’aide médicale à mourir en :
    • Réinstaurant la période d’attente de 10 jours
    • Réinstaurant l’obligation d’avoir deux témoins entièrement indépendants
    • S’assurant que les discussions sur l’aide médicale à mourir n’aient lieu qu’après qu’elle ait été évoquée par le patient
    • Annulant le projet de loi C-7 qui permet aux personnes souffrant de maladies mentales de demander l’aide à mourir
    • S’assurant que les personnes qui bénéficient de l’aide médicale à mourir soient informées juste avant et qu’elles aient la possibilité de changer d’avis
    • Permettant au personnel médical chargé d’approuver les demandes d’aide médicale à mourir d’examiner les personnes concernées et de discuter directement avec elles avant d’approuver leur demande
    • Obligeant le personnel médical chargé d’approuver les demandes d’aide médicale à suivre une formation sur l’évaluation des personnes demandant l’aide médicale à mourir

En savoir plus sur la plateforme du Parti conservateur ici.

BLOC Québécois

  • Offrir des prestations d’assurance-emploi pour les employés souffrant de maladies graves pendant 50 semaines au lieu de 15 semaines

En savoir plus sur la plateforme du BLOC Québécois ici.

Nouveau Parti démocratique

  • Mettre en place un régime national d’assurance-médicaments qui :
    • Couvrirait les médicaments sur ordonnance pour les Canadiens et les résidents permanents avec un investissement annuel fédéral de 10 milliards de dollars
    • Rendrait gratuit l’accès aux médicaments et aux appareils médicaux sur les lieux de soins
    • Éliminerait les quotes-parts, les franchises et les primes
  • Élaborer une stratégie nationale qui couvrirait les médicaments permettant de traiter les maladies rares indépendamment du lieu de résidence du patient ou de son assurance-maladie
  • Offrir 10 jours de congé maladie rémunérés aux travailleurs assujettis à la réglementation fédérale
  • S’attaquer aux délais d’attente dans le secteur médical
  • Offrir un meilleur accès aux soins primaires
  • Développer une infrastructure publique pour permettre des services d’e-santé sécurisés et plus accessibles
  • Revoir l’assurance-emploi en :
    • Permettant aux personnes qui quittent leur emploi pour des raisons de santé d’y accéder
    • Étendant les prestations de maladie à 50 semaines au lieu de 15 semaines
    • Mettant sur pied un projet pilote qui permette aux personnes souffrant de maladies épisodiques d’accéder aux prestations de maladie de l’assurance-emploi un jour à la fois ou au besoin
    • Créant un supplément de revenu pour les personnes à faible revenu afin que les personnes bénéficiant de l’assurance-emploi aient un revenu d’au moins 2 000 $ par mois

En savoir plus sur la plateforme du Nouveau Parti démocratique ici.

Parti vert

Au moment où nous écrivons ces lignes, le Parti vert n’a pas encore publié de plateforme électorale pour les élections fédérales de 2021. Toutefois, il a exprimé son intention de :

  • Mettre en place un régime national d’assurance-médicaments
  • Augmenter les jours de congé maladie rémunérés

En savoir plus sur la plateforme du Parti vert ici.

Parti populaire du Canada

  • Permettre aux Provinces et aux Territoires de financer et de gérer leur propre système de santé

En savoir plus sur la plateforme du Parti populaire du Canada ici.

Le jour du scrutin aura lieu le 20 septembre et les bureaux de vote seront ouverts pendant 12 heures. Pour plus d’informations, consultez les liens suivants :

Heures de vote

Circonscriptions 

Bureaux de vote

Photo par Jason Hafso sur Unsplash