La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Des experts répondent à vos questions : un cancérologue répond à vos questions sur les interventions chirurgicales en relation avec le cancer du sein

Apprendre qu’on est atteinte d’un cancer du sein engendre de nombreuses questions pour lesquelles on ne semble pas pouvoir obtenir de réponse, faute de temps, lors des différents rendez-vous médicaux. Nous avons donc créé une série de vidéos (en anglais), intitulée Q&E : Questions and Experts series, dans lesquelles différents experts répondront à des questions envoyées à l’avance ainsi qu’en direct. Ces vidéos pouvant être assez longues, nous avons décidé de vous fournir ici un guide des questions qui ont été posées afin que vous puissiez accéder plus facilement aux sujets qui vous intéressent.

Aujourd’hui, nous vous présentons les questions qui ont été abordées lors d’une session qui a eu lieu en mai 2021, au cours de laquelle le cancérologue Mark Basik, M.D., FRCPC, a répondu à des questions portant sur les interventions chirurgicales en relation avec le cancer du sein. Vous trouverez entre parenthèses la référence temporelle de chaque question dans la vidéo.

Interventions chirurgicales

Vivre sans seins

  1. Comment faire pour trouver un chirurgien qui rende les cicatrices plus esthétiques? À quel type de chirurgien doit-on s’adresser? Quels termes doit-on utiliser pour que cela soit couvert par l’assurance-maladie provinciale ou territoriale? (45:35) 

  2. Une jeune femme vit sans seins depuis son opération réalisée il y a 10-15 ans. Elle souhaite aujourd’hui apporter des corrections ou se faire poser des implants mammaires. Est-ce plus difficile pour les chirurgiens de prendre en charge des patientes qui vivent sans seins depuis longtemps? (48:50) 

Tumorectomie

  1. Est-ce que toutes les tumeurs sont visibles lors de l’opération? Pouvez-vous détailler la procédure de tumorectomie? Comment faites-vous pour être sûr d’avoir enlevé la totalité du cancer? (34:14) 

Radiothérapie

  1. Cette patiente a subi une reconstruction mammaire par lambeau de grand droit — ou TRAM en anglais — d’un côté et par ajout d’un expanseur tissulaire de l’autre côté. Y a -t-il des choses auxquelles elle doit faire attention en cas de radiothérapie? (43:23) 
  2. Comment se passe la radiothérapie lorsque l’on a des implants? (54:15) 
  3. Pouvez-vous expliquer la différence de risques que présente la radiothérapie sur l’ensemble de la poitrine par rapport à une partie de la poitrine? Cela présente-t-il des avantages ou un plus grand risque? (1:17:00) 

Mastectomie

  1. Lorsque le médecin et la patiente s’accordent sur une mastectomie, commencez-vous par prélever la tumeur ou par faire l’ablation du sein pour ensuite analyser la tumeur? (36:15) 
  2. Quel est le taux de patientes se trouvant dans une mauvaise situation après le retrait du pansement chirurgical? (50:10) 
  3. Une patiente a connu 5 poussées cancéreuses — toutes des tumeurs de petite taille. Il y a quelques mois, une échographie a révélé un ganglion lymphatique suspicieux du côté où la mastectomie a été réalisée. Une deuxième échographie doit être réalisée. Ce ganglion lymphatique peut-il être retiré? Sinon, quel serait le traitement le plus approprié? (1:02:50) 

Reconstruction mammaire

  1. Pouvez-vous donner plus de détails sur la reconstruction mammaire immédiate? Quels sont les avantages et les inconvénients? Avez-vous des recommandations ou des avertissements concernant les différents types de reconstruction mammaire? (3:30) 

  2. Les femmes qui se font opérer dans un établissement rural ont-elles des difficultés à avoir accès à la reconstruction mammaire immédiate? Certaines de ces femmes doivent-elles se rendre dans de grands centres urbains, comme Montréal, ou ces procédures peuvent-elles être réalisées dans les établissements ruraux? (10:42) 

Établissements ruraux versus établissements urbains

  1. Les femmes qui se font opérer dans un établissement rural ont-elles des difficultés à avoir accès à la reconstruction mammaire immédiate? Certaines de ces femmes doivent-elles se rendre dans de grands centres urbains, comme Montréal, ou ces procédures peuvent-elles être réalisées dans les établissements ruraux? (10:42) 

  2. Pouvez-vous nous dire quels types d’opérations sont accessibles dans les établissements ruraux et qui réalise ces opérations? (1:06:45) 
  3. Les chirurgiens qui travaillent dans les grands centres de cancérologie sont-ils spécialisés dans le cancer du sein? Un chirurgien généraliste peut-il y travailler s’il se spécialise dans les interventions chirurgicales liées au cancer du sein? (1:07:50)  

Marges chirurgicales et révisions

  1. Comment le chirurgien sait-il s’il dispose d’assez d’informations concernant la taille et l’emplacement d’une tumeur pour pouvoir enlever la totalité de la tumeur tout en préservant le plus de tissu mammaire? Quelle est la fréquence des demandes de révision pour marge positive et quel est le taux de réussite de ces révisions? (12:05) 

  2. Quelle est la fréquence des demandes de révision pour marge positive et quel est le taux de réopération due aux marges positives? (17:46) 
  3. Une patiente a subi une opération pour le retrait d’un carcinome canalaire in situ du sein (CCISS). Bien que les contours de la partie opérée étaient nets (non résolus), la marge chirurgicale était supérieure à 1 mm. Est-il nécessaire de subir une seconde opération pour corriger la marge? (1:01:00)

Analyses, opération et prise de décisions

  1. Comment le chirurgien sait-il s’il dispose d’assez d’informations concernant la taille et l’emplacement d’une tumeur pour pouvoir enlever la totalité de la tumeur tout en préservant le plus de tissu mammaire? Quelle est la fréquence des demandes de révision pour marge positive et quel est le taux de réussite de ces révisions? (12:05) 

  2. Est-ce une pratique standard de discuter des options chirurgicales qui s’offrent à soi avec son chirurgien? (15:40) 
  3. Quelle est la fréquence des demandes de révision pour marge positive et quel est le taux de réopération due aux marges positives? (17:46) 
  4. Quels sont les avantages de l’oncoplastie? Ce type de chirurgie présente-t-il des inconvénients? (29:05) 
  5. Lorsque le médecin et la patiente s’accordent sur une mastectomie, commencez-vous par prélever la tumeur ou par faire l’ablation du sein pour ensuite analyser la tumeur? (36:15)
  6. Comment faites-vous pour savoir s’il est nécessaire de réaliser une dissection auxiliaire ou une biopsie des ganglions sentinelles? Pouvez-vous nous expliquer les principales différences entre les deux et ce à quoi l’on doit s’attendre lorsque l’on doit subir ces opérations? (37:35) 
  7. En cas de cancer du sein au stade 2B avec récepteurs œstrogéniques positifs et HER2 négatif, recommandez-vous la réalisation d’un test Oncotype DX? (57:20) 
  8. Une patiente a subi une opération pour le retrait d’un carcinome canalaire in situ du sein (CCISS). Bien que les contours de la partie opérée étaient nets (non résolus), la marge chirurgicale était supérieure à 1 mm. Est-il nécessaire de subir une seconde opération pour corriger la marge? (1:01:00)
  9. Une patiente a connu 5 poussées cancéreuses — toutes des tumeurs de petite taille. Il y a quelques mois, une échographie a révélé un ganglion lymphatique suspicieux du côté où la mastectomie a été réalisée. Une deuxième échographie doit être réalisée. Ce ganglion lymphatique peut-il être retiré? Sinon, quel serait le traitement le plus approprié? (1:02:50) 

Chirurgiens oncologues, plastiques et généralistes

  1. Est-ce une pratique standard de discuter des options chirurgicales qui s’offrent à soi avec son chirurgien? (15:40) 

  2. Pouvez-vous expliquer les rôles d’un chirurgien oncologue et d’un chirurgien plastique? Comment travaillent-ils ensemble? Quels points doit-on aborder avec chacun d’entre eux? (23:45) 
  3. Comment faire pour trouver un chirurgien qui rende les cicatrices plus esthétiques? À quel type de chirurgien doit-on s’adresser? Quels termes doit-on utiliser pour que cela soit couvert par l’assurance-maladie provinciale ou territoriale? (45:35) 
  4. Est-ce la procédure normale d’avoir un chirurgien oncologue et un chirurgien plastique lors de l’opération? (47:3) 
  5. Cette patiente a été opérée par un chirurgien généraliste il y a un an. Quelle est la différence entre un chirurgien oncologue et un chirurgien généraliste? Cette patiente peut-elle faire confiance au chirurgien qui l’opérée? (1:06:30) 
  6. Pouvez-vous nous dire quels types d’opérations sont accessibles dans les établissements ruraux et qui réalise ces opérations? (1:06:45) 
  7. Les chirurgiens qui travaillent dans les grands centres de cancérologie sont-ils spécialisés dans le cancer du sein? Un chirurgien généraliste peut-il y travailler s’il se spécialise dans les interventions chirurgicales liées au cancer du sein? (1:07:50)  
  8. Quelle évolution aimeriez-vous voir dans le domaine de la chirurgie oncologue dans les 20 années à venir? Quels changements aimeriez-vous voir? (1:10:30)  

Implants mammaires et expanseurs tissulaires

  1. Quels dangers représentent les implants mammaires? Y a-t-il un type d’implant meilleur que les autres? (21:20) 

  2. Cette patiente a subi une reconstruction mammaire par lambeau de grand droit — ou TRAM en anglais — d’un côté et par ajout d’un expanseur tissulaire de l’autre côté. Y a -t-il des choses auxquelles elle doit faire attention en cas de radiothérapie? (43:23) 
  3. Une jeune femme vit sans seins depuis son opération réalisée il y a 10-15 ans. Elle souhaite aujourd’hui apporter des corrections ou se faire poser des implants mammaires. Est-ce plus difficile pour les chirurgiens de prendre en charge des patientes qui vivent sans seins depuis longtemps? (48:50) 
  4. Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionnent les expanseurs tissulaires et nous donner le taux d’échec? À quoi doit-on s’attendre lorsque l’on subit cette procédure? (51:15) 
  5. Cela arrive-t-il souvent que des patientes doivent garder les expanseurs tissulaires plus longtemps que prévu parce qu’elles sont de nouveau sur la liste d’attente pour un implant mammaire? (52:22) 
  6. Comment se passe la radiothérapie lorsque l’on a des implants?  (54:15) 

Risques chirurgicaux, récidive, et autres considérations

  1. Pouvez-vous donner plus de détails sur la reconstruction mammaire immédiate? Quels sont les avantages et les inconvénients? Avez-vous des recommandations ou des avertissements concernant les différents types de reconstruction mammaire? (3:30) 

  2. La densité mammaire augmente-t-elle le risque de développer un cancer du sein controlatéral? (25:35)  
  3. Quels sont les avantages de l’oncoplastie? Ce type de chirurgie présente-t-il des inconvénients? (29:05) 
  4. Cette patiente a subi une reconstruction mammaire par lambeau de grand droit — ou TRAM en anglais — d’un côté et par ajout d’un expanseur tissulaire de l’autre côté. Y a -t-il des choses auxquelles elle doit faire attention en cas de radiothérapie? (43:23) 
  5. Quel est le taux de patientes se trouvant dans une mauvaise situation après le retrait du pansement chirurgical? (50:10) 
  6. Pouvez-vous nous expliquer comment fonctionnent les expanseurs tissulaires et nous donner le taux d’échec? À quoi doit-on s’attendre lorsque l’on subit cette procédure? (51:15) 
  7. L’oncoplastie comporte-t-elle plus de risque de développer un lymphœdème ou ce risque est-il pratiquement nul? (1:05:25) 
  8. Pouvez-vous expliquer la différence de risques que présente la radiothérapie sur l’ensemble de la poitrine par rapport à une partie de la poitrine? Cela présente-t-il des avantages ou un plus grand risque? (1:17:00) 

Cicatrisation et effets secondaires

  1. Après l’opération, la présence d’une grande quantité de tissus cicatriciels pose-t-elle problème à la lecture des mammographies? (33:15) 

  2. Comment faire pour trouver un chirurgien qui rende les cicatrices plus esthétiques? À quel type de chirurgien doit-on s’adresser? Quels termes doit-on utiliser pour que cela soit couvert par l’assurance-maladie provinciale ou territoriale? (45:35) 
  3. Pouvez-vous nous parler des effets secondaires après une opération, comme la douleur à l’épaule? Comment limiter ces effets secondaires? Qui doit-on consulter? Doit-on retourner voir son chirurgien pour discuter de ces complications? (54:45) 

Ganglions lymphatiques et lymphœdème

  1. Comment faites-vous pour savoir s’il est nécessaire de réaliser une dissection auxiliaire ou une biopsie des ganglions sentinelles? Pouvez-vous nous expliquer les principales différences entre les deux et ce à quoi l’on doit s’attendre lorsque l’on doit subir ces opérations? (37:35) 

  2. Les tumeurs présentes dans les ganglions lymphatiques sont-elles mesurées? Si oui, qui s’en charge? (41:55) 
  3. La présence du ganglion sentinelle réduit-elle l’étendue du lymphœdème? (42:35) 
  4. Une patiente a connu 5 poussées cancéreuses — toutes des tumeurs de petite taille. Il y a quelques mois, une échographie a révélé un ganglion lymphatique suspicieux du côté où la mastectomie a été réalisée. Une deuxième échographie doit être réalisée. Ce ganglion lymphatique peut-il être retiré? Sinon, quel serait le traitement le plus approprié? (1:02:50) 
  5. L’oncoplastie comporte-t-elle plus de risque de développer un lymphœdème ou ce risque est-il pratiquement nul? (1:05:25) 

Photo par fauxels sur Pexels