By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : estrogen

L’avantage du tamoxifène : l’absence de menstruations

La seule chose qui me manque avec le tamoxifène, c’est l’absence de menstruations.

Conseils de santé sexuelle et d’intimité pour les patientes atteintes d’un cancer du sein

Les relations sexuelles ne constituent pas fréquemment un sujet de discussion auprès des médecins et des oncologues, ni même des amis. Néanmoins, les changements et les adaptations imposés par un cancer du sein peuvent s’avérer considérables pour vous et votre partenaire, selon l’importance que revêtait la sexualité dans votre vie avant votre diagnostic et vos traitements.

Tamoxi-bedaine

J’ai un problème d’image corporelle depuis huit semaines. Le plus drôle, c’est que ça n’a rien à voir avec les deux cicatrices qui traversent ma poitrine. En fait, je me suis bien adaptée à ce changement, même si la cicatrice de droite paraît bosselée et difforme. Ma prise de poids en raison du tamoxifène me cause des ennuis. Sans œstrogènes, mon ventre ressemble à un baril. Un baril de pouding avec une croûte aux flocons d’avoine ! J’ai toujours été en bonne santé et en forme, alors je suis perturbée de constater que mon corps se métamorphose.

Le tamoxifène me sauve la vie, mais détruit mon estime personnelle

Je pourrais pleurer en écrivant ceci. Ou peut-être que hurler pendant cinq minutes la tête enfouie dans un oreiller pour ne pas me faire entendre des voisins serait mieux. L’insonorisation de mon condominium laisse à désirer. D’une façon ou d’une autre, ma réalité n’est pas près de changer. Et par réalité, je veux dire mon corps et le surplus de poids que je traîne depuis que j’ai commencé à prendre du tamoxifène il y a un an.

Le point sur la recherche : avril

Voici quelques faits saillants des plus récentes recherches sur le cancer du sein :

Affronter un cancer du sein triple positif

Ma vie a basculé à jamais le jour où j’ai reçu l’appel téléphonique que tous redoutent. Tôt, un matin en mars 2015, mon chirurgien téléphonait pour me communiquer les résultats de ma plus récente biopsie. La bosse qui n’était probablement qu’un kyste bénin s’avérait en fait cancéreuse. Mon chirurgien a continué de me parler pour m’expliquer le diagnostic plus en détail. Cependant, la seule chose que j’ai entendue était que je souffrais d’un cancer. J’avais l’impression que mon monde s’effondrait.